La mule orange - Randonnées - Voyages - Trekking
Contact

DOLOMITES, Randonnée et via Ferrata

Niveau de randonnée :

Niveau moyen **

Durée du séjour :

7 jours de marche et 6 nuitées en pension complète en refuge

Nombre de participants :

De 8 à 16
Transport des bagages tous les jours par mulet et/où véhicule
{"prixht":689,"prixhtaff":689,"prixttc":689,"prixttcaff":689,"prixttva":0,"prixsuffix":true,"prixtpl":"ttc","prixref":"ttc","option-option":{"OPT4f97b1231dd97":{"supprix":0,"ref":"","ean":""},"OPT4f97b44429adf":{"supprix":70,"ref":"","ean":""}},"option-option2":{"OPT4f9e961429578":{"supprix":0,"ref":"","ean":""},"OPT4f9e96142962b":{"supprix":70,"ref":"","ean":""}}}
Référence : DOLORANDOVIA
Prix : Nous consulter
Réserver

Les Dolomites sont cependant également un véritable paradis pour les randonneurs, avec des chemins très bien entretenus et des paysages féériques aux mille couleurs : le vert des prairies, des forêts et des superbes lacs émeraude, la diversité des teintes des roches, allant du blanc au rose très prononcé, en passant par une exceptionnelle palette de gris et roses dégradés.

 

Il y a bien longtemps, se trouvaient là de magnifiques massifs coralliens, lesquels se sont fossilisés, expliquant ainsi la magnifique coloration rose de la roche, si particulière aux Dolomites.

 

Si le nom de Dolomites est également bien connus du plus grand nombre, peu de gens savent cependant que ce massif doit son nom à  un géologue français,  Déodat de Dolomieu,  lequel fut le premier à découvrir cette roche si particulière et à lui donner son nom.

 

Quant aux "via ferrata", si célèbres et si nombreuses ici, elles résultent d'un passé douloureux, tant pour les Italiens que pour les Autrichiens. 
 

En effet, lors de la première guerre mondiale, les Autrichiens et les Italiens se sont affrontés dans ces montagnes, y compris en hiver.
 

L'hiver 1911 fut particulièrement meurtrier : 11 000 morts pour ce seul hiver avec bien sûr pour cause les combats, mais aussi et surtout le froid et les chutes dans les rochers.
L'état major des armées décida donc de faire installer des équipement métalliques afin de palier à ces "accidents" : les "via ferrata" étaient alors nées....

 

La beauté des paysages et la richesse de l'histoire avec un grand "H" donne à cette randonnée dans les Dolomites un intérêt tout particulier.

Vous pourrez également, si le coeur vous en dit, au cours de cette semaine de randonnée dans les Dolomites, vous essayer  à la pratique de la "via ferrata". (demande de devis personnalisé en fonction de votre niveau).



Niveau de randonnée moyen :

* 800 mètres en moyenne de dénivelé positif (montée) par jour,
* randonnée sur bons sentiers la plupart du temps (possibilité de passage sur névés en début de saison)

Jour 1 : CORTINA D'AMPEZZO / REFUGE GUISANI


Nous démarrons notre randonnée par un sentier bucolique à travers prairies et forêts, mais rapidement l’univers minéral s’offre à nous ; la blancheur de la roche est éclatante et l’aménagement du chemin impose le respect…
Nous sommes au pied des colossales Tofanes et les grimpeurs qui les
arpentent, tout comme nous semblent de minuscules fourmis.
Nous voici en vue d’anciens bâtiments militaires se confondant parfois avec la roche (l’Histoire avec un grand H est ici partout présente), encore quelques pas encore et notre refuge (2752m) se laisse découvrir.
 
+ 1000 m - 5h 
 
Refuge - douche

Jour 2 : REFUGE GUISANI / VAL DE FANES

Aujourd’hui nous attend une longue étape, avec non loin du départ un petit passage technique, histoire de comprendre la nécessité d’avoir inventé les « via ferrata ».
Nous descendrons ensuite dans le Val Travenanzes,          véritable vallée bordée de muraille aux couleurs féériques.
Nous gagnerons ensuite le Val de Fanès, où les roches calcaires rappellent celles du Désert de Platé en Haute-Savoie.
 
- 1250 m / + 650 m / - 100 m - 6h 

Refuge - douche

Jour 3 : VAL DE FANES / LAC DE BRAIES

Nous quittons Fanès, par le vallon de Perderu (1548m) ; de ce côté ci, pas de doute nous sommes bien dans les Dolomites, et retrouvons ces roches roses et blanches typiques ainsi que les nombreux pins Mugo.
Nous traverserons aujourd’hui plusieurs alpages avant
d’entamer une imposante descente vers le sompteux Lac émeraude de Braies avec son hôtel ancien chic.
Il suffit de fermer les yeux et d’imaginer, au siècle dernier,  les nombreuses belles dames venues en villégiature et vêtues de leurs belles robes….
 
- 500 m / + 800 m / - 500 m - 6h 

Hôtel - douche

Jour 4 : LAC DE BRAIES / PRATOPIAZZA

C’est aujourd’hui une journée bucolique à travers différents alpages avec d’abord la « montagne aux chevaux », située au pied du magnifique sommet de la Croda Rossa.
Puis après une belle et impressionnante traversée nous gagnerons le paisible plateau de Pratopiazza, tout au bout duquel se cache notre refuge, tout près d’une belle forteresse Autrichienne un peu « marquée » par la première guerre mondiale. 
 
+ 700m / - 700 m / + 550- 6h 

Hôtel – douche

Jour 5 : PRATOPIAZZA / TRE CIME

Descente ce matin par le Val de Landro, son lac, vers une civilisation que nous avions quelque peu oubliée ces derniers jours.
Mais, pas de panique,  le Val Rimbon se profile déjà, prêt à nous emmener  juste au pied des merveilleuses Tre Cime.
A peine débouché du vallon, nous voici arrivés sur un très accueillant plateau endroit idéal pour une pause et pour admirer l’impressionnante hauteur des parois des Tre Cime et aussi et surtout les minuscules accrochés à leur flanc.
Une dernière petite montée nous conduira jusqu’au mythique refuge Locatelli.
 
- 600m / + 950m - 7h 

Refuge hôtel - douche

Jour 6 : TRE CIME / REFUGE LAVAREDDO

Nous  ferons aujourd’hui, en quelque sorte, le tour du Mont Paterne et de son histoire tragique.
Nous pourrons visiter un certain nombre de vestiges creusés au sein même de la roche et évoquer ce passé douloureux qui marque encore aujourd’hui nombre d’habitants locaux.
Nous sommes en effet juste sur l’ancienne frontière Autro-Italienne.
 
+ 900m - 5h 

Refuge – douche

Jour 7 : REFUGE LAVAREDDO / MISURINA

 
Nous entamons aujourd’hui la dernière étape de notre circuit ; la vallée nous appelle et devrons regagner le Lac de Misurina, d’où nous prendrons le bus pour rentrer jusqu’à Cortina d’Ampezzo, Cortina la belle Italienne.
 
- 600m - 3h
 
 

Fiche Technique
La Mule Orange
 

TOUR DES DOLOMITES 
 
Le Séjour
 

Le programme :

 
Le programme est donné à titre indicatif, cependant des évènements indépendants de notre volonté peuvent nous amener à le modifier, notamment pour raisons de sécurité.
En ce cas, seul votre guide est habilité à prendre les décisions.
 
En cas de modifications éventuelles, celles-ci seront toujours prises dans votre intérêt.
 

Durée du séjour :

 
7 jours, 6 nuits.
 

Nombre de participants :

 
8 à 16 personnes.
 

L’encadrement :

 
Danièle, votre accompagnatrice en montagne, diplômée d’Etat.
 

Le transport des bagages :

 
Vous ne portez que vos affaires de la journée et le pique-nique, le reste est transporté par Ninon, la mule et/où un véhicule.
 

Hébergements/Repas

 
• Le soir vous dormirez en hôtel, gîte ou refuge.
• Les dîners et petit-déjeuners sont pris dans les  gîtes et refuges
• Les pique-niques sont des pique-niques prévus pour le groupe (pas de portions individuelles) et vous sont distribués chaque matin par votre guide. Ils seront pris en commun lors de la randonnée.
 

Début de Séjour :

 
Le dimanche matin  10 heures à la Gare Routière de Cortina d’Ampezzo.
 
Venez équipés de votre tenue de randonnée et de chaussures de randonnée montantes. Vos gourdes d’eau doivent également être remplies.
 

Fin de Séjour :

 
Le samedi après-midi vers 15 heures à la gare routière de Cortina d’Ampezzo.
 
 
Le Prix
 

Le prix comprend :

 
•Les hébergements en demi-pension du J1 au J6
•Les pique-niques du midi du J1 au J7
•La prestation de l’accompagnateur en montagne
•Le transport des bagages par véhicule et/où mule
• Le transfert en bus le premier et le dernier jour.

 
Le prix ne comprend pas :

 
• Le trajet pour vous rendre au lieu de rendez-vous,
• Le trajet du lieu de fin de séjour à votre véhicule où votre domicile,
• Toutes les boissons et autres dépenses personnelles,
• Les visites éventuelles,
• Les assurances optionnelles (annulation, rapatriement…).
• D’une manière générale tout ce qui n’est pas indiqué dans « le prix comprend ».
 
 

Comment vous rendre sur place :

 

Si vous venez en train :

 
La ligne est Venise-Santa Lucia à Calalzo di Cadore. Ensuite un bus en correspondance va jusqu’à Cortina.
Vous pouvez consulter les horaires de train sur www.trenitalia.com et www.voyages-sncf.com
 
Les horaires de bus sur S.E.A.M – Servizi Ampezzo – email : serviziampezzo@tin.it ou par tél. : 00 39 0436 867
 

Si vous venez en voiture :

 
Autoroute  A22 Direction Brenner, Sortie Bressanone, puis direction Dobbiaco et Cortina.  Détail sur le site www.viamichelin.fr
 

Si vous souhaitez arriver la veille :

 
Office du Tourisme de Cortina, http://www.dolomiti.org/fr/cortina/cinfo/index.html
 
 
 
Les formalités administratives à prévoir avant votre départ
 
• Carte Nationale d’Identité ou passeport en cours de validité pour les membres de l’Union Européenne,
 
• Pour les non-membres de l’Union Européenne : renseignez-vous auprès du Consulat d’Italie de votre pays.
 
• Les vaccins : aucun vaccin spécifique n’est obligatoire pour l’entrée en territoire italien, mais mieux vaut être à jour des vaccinations classiques.
 
• Carte Européenne d’assurance maladie : vous pouvez en faire la demande auprès de votre caisse d’assurance maladie ou sur www.ameli.fr
 
La liste des affaires à emporter avec vous
 

Vêtements à emporter :

 
Quelques Tee-shirts manches courtes
1 short
1 Tee-shirt manches longues synthétique (éviter le coton qui reste froid si humide)
1 Polaire fine manches longues
1 Polaire plus épaisse manches  longues
1 Veste de montagne (imperméable et coupe vent)
1 Pantalon de randonnée
1 Surpantalon (en cas de pluie)
7 paires de chaussettes
Sous-vêtements
1 Bonnet ou bandeau et une fine paire de gant
1 Casquette (protège à la fois du soleil et de la pluie qui dégouline dans les yeux),
1 tenue confortable pour le soir
1 paire de chaussures légères pour détendre les pieds le soir (type crocs ou sandales)
 

Equipement à emporter :

 
1 sac à dos de 45 litres maximum + un sursac (ou un sac poubelle à mettre à l’intérieur si vous n’êtes pas certain de son étanchéité,
1 Gourde d’1,5 à 2 litres,
Des lunettes de soleil,
Des boules Quiès (si vous craigniez les ronflements…),
1 Trousse et serviette de toilette
1 Petite pharmacie personnelle (Compeed, élastoplast….)
1drap sac (pas de sac de couchage),
Des pastilles type « Micropur », en cas de nécessité,
De la crème solaire et un stick labial à forte protection solaire
1 lampe frontale.
De chaussures de randonnée montantes (qui tiennent la cheville)
1 Nécessaire pique-nique (bol ou petit tupperware, cuillère, fourchette, couteau)
 
 

L’esprit de nos séjours de randonnée

 
La randonnée itinérante en montagne est aujourd’hui un type de vacances que nous sommes nombreux à choisir, par goût de l’effort, du dépaysement, où du voyage.
Mais gardons à l’esprit que la montagne n’est pas seulement un lieu de vacances :
 
• Nous en avons besoin pour nous ressourcer, cependant  elle est fragile,
• Elle est un lieu de vie et de ressource pour de nombreux autochtones,
• Elle est le refuge de nombreux animaux, domestiques et sauvages,
• Elle peut rapidement s’avérer dangereuse et hostile, c’est pourquoi les montagnards ont de tout temps opté pour le partage, la solidarité l’échange et l’entraide.
 
Habitués à cette vie de montagnard, nous avons, par exemple, fait le choix des pique-niques en commun plutôt que chacun sa barquette individuelle :
 
• Le moment des repas doit rester un moment de convivialité, de partage et d’échange.
 
Bien sûr de ce fait, chacun d’entre vous ne portera pas obligatoirement chaque jour quelque chose, mais peut-être aussi ainsi les plus faibles s’en trouveront soulagés…
 
Nous devons également garder à l’esprit que paradoxalement si les peuples de montagne ont besoin du tourisme pour vivre, trop de tourisme ou un tourisme mal géré peut nuire.
 
Aussi pour éviter cela, ayons soin de :
 
• n’abandonner aucun déchets,
• bien refermer les portails derrière nous, même si nous ne voyons pas les troupeaux,
• rester sur les sentiers en lacets et ne pas couper tout droit pour aller plus vite car cela contribue à aggraver le ravinement et l’érosion des sols,
• observer la faune à distance respectable afin de ne pas trop déranger,
• respecter les habitants locaux.
 
Mais aussi et surtout, profitez pleinement de ces séjours en n’hésitant pas à partager et à échanger avec autrui, à rester ouvert sur le monde qui nous entoure, sans à priori.
 
 
BON SEJOUR A VOUS TOUS !
 
 

Séjours associés

LA MULE ORANGE- TREKKING ET RANDONNEE - 74700 SALLANCHES - Tel: 04 50 91 73 84
Copyright 2011 © La Mule Orange - Tous droits réservés - Conditions Générales de vente - Mentions légales - Plan du site